JHS – pédales

JHS Pedals est le résultat du désir de Josh Scott de fabriquer des effets faits main de qualité qui se démarquent dans un marché saturé. Fondée en 2007 (l'histoire veut que ce soit à travers une réparation-bricolage accidentelle d'un Boss Blues Driver dans l'appartement de Josh à Jackson, MS), JHS Pedals s'est développé en une société de pédales d'effets boutique mondialement reconnue. À l'ère des effets de guitare fabriqués à la machine et assemblés en masse, JHS construire chaque unité à la main par des personnes passionnées, soucieuses des moindres détails. Et ça s'entend. Résolument True bypass.

JHS Pedals

The Prestige ; Mini Foot Fuzz ; Angry Charlie v3 ; The AT Signature Channel Drive ; Moonshine ; Super Bolt v2 ; Muffuletta ; Panther Club ; Spring Tank ; Mini A/B ; Little Black Amp Box ; Little Black Buffer

Références spécifiques

  • JHS Pedals
  • 1 Article Produits
  • En stock
  • Gratuit

 

TVA 7,7% incluse

 

Hors Frais de Port

The Prestige : booster/buffer au format mini, avec un bouton de volume, pour envoyer un signal puissant à votre ampli, histoire de la faire craquer. Nous aussi, on a craqué...

Mini Foot Fuzz : juste le nécessaire, mais rien ne manque. Une fuzz au grain épais et prononcé, avec deux réglages : volume et gain. Simple, efficace, et diablement enchanteresse.

Angry Charlie v3 : pédale d'overdrive/distorsion hi-gain naturelle, avec égaliseur à trois bandes, délivrant un son très précis et articulé allant du blues (un peu brut, genre Hendrix) au gros son du hard rock (de type Slash — oui on sait, finalement ce sont les mêmes).

The AT Signature Channel Drive : overdrive signature d'Andy Timmons, chaude et dynamique, grâce notamment aux réglages "Air" qui ouvre l'espace sur les hautes fréquences (un peu comme le réglage "Presence" sur un ampli) et un bouton d'égalisation voué à gérer la brillance. Un switch permet de choisir le type de saturation entre celles d'un ampli de 25, 50 ou 100 watts, pour simuler un plus ou moins grand "headroom". 

Moonshine : overdrive complètement pas transparente, qui a son propre caractère, mais elle se laisse facilement dompter. Des réglages simples, et un switch pour sélectionner le type de saturation (low-gain ou hi-gain). A essayer !

Super Bolt v2 : overdrive au grain résolument vintage, allant du simple chatouillement des lampes à leur fonte totale dans un magma blues-rock.

Muffuletta : enfin une pédale de fuzz qui n'oblige à faire aucun compromis. Avec ses 6 modes de fuzz, elle couvre l'ensemble des fuzz ayant marqué l'histoire, de la FuzzFace américaine à la Big Muff à la russe. Sans compromis, on a dit.  

Panther Club : delay analogique jusqu'à une seconde, technologie bucket brigade et fonction tap tempo, avec modulation, égalisation active et sélecteur de ratio. De Brad Paisley à The Edge, il ne reste plus qu'à être inspiré. Mais quelque part, même ça elle s'en charge.

Pink Panther : delay digital au son très authentique allant jusqu'à 1000 millisecondes, fonction tap tempo, subdivisions rythmiques et modulation des répétitions.

Spring Tank : reverb simulant de façon très convaincante la reverb à ressorts d'un ampli, et tout ça en double : la pédale comprend deux réglages de mix dry/wet, afin de pouvoir passer d'une reverb légère et flottante à une ambiance permettant de créer volutes mélodieuses et nappes sonores en un coup de pied.

Mini A/B : une A/B box toute petite, mais qui fait le travail sans se mêler des affaires des autres. Ultra pratique pour libérer de l'espace sur le pedalboard.

Little Black Amp Box : au diable les atténuateurs. La Little Black Amp Box se branche dans la boucle d'effets de votre ampli et un potard permet de régler la puissance du signal qui passe vers l'ampli de puissance, sans diminuer le gain. Indispensable si vous avez un ampli sans Master. Il fallait juste y penser.

Little Black Buffer : un buffer tout simple et très efficace. C'est un de nos préférés.